Le coût d’achat d’un appartement

Le coût d’achat d’un appartement

Combien ça coûte d’acheter un appartement?

Comment savoir à combien vous reviendra au final l’achat d’un appartement ? Voici une série de dépenses auquel vous devez vous soumettre

Les frais de notaire

La signature de l’acte authentique de vente (ou contrat) implique le paiement de plusieurs frais que l’on pourrait classer en deux catégories : les taxes d’une part et les honoraires du notaire d’autre part. Pour la première catégorie, notez que si vous achetez un appartement dans un immeuble en l’état futur d’achèvement, vous aurez à vous acquitter d’une TVA de 19,60 % à verser auprès du notaire explique le site pour maison à vendre Les Clés du Midi. À cette TVA s’ajoute la taxe de publicité foncière, représentant environ 0,715 % du montant HT de la vente. Concernant les anciens appartements, vous aurez à payer uniquement des droits d’enregistrement, composés entre autres des taxes départementales, communales et étatiques.

Concernant les honoraires du notaire, ils sont déterminés par la loi selon un pourcentage de la valeur de l’achat immobilier. Pour un montant inférieur à 6 500 euros par exemple, le notaire perçoit 4,784 % de la valeur de l’acquisition (TVA incluses). Pour un achat d’une valeur supérieure à 30 000 euros, son émolument représente 0,9867 % de la valeur de l’opération (TVA incluses). Dans le cas d’une transaction portant sur un appartement neuf, le montant des honoraires est dégressif. Ainsi, si l’immeuble comprend entre 11 et 24 logements, il représentera 4/5 des taux légaux. Si l’opération concerne un immeuble de 25 à 99 logements, le ratio passe à 2/3. Rendez-vous sur ce site immobilier http://www.lesclesdumidi.com pour en savoir davantage.

Les frais relatifs au crédit immobilier

L’Assurance Décès Invalidité est appréciée par les banques qui n’hésitent d’ailleurs pas à l’exiger. Toutefois, la Loi Lagarde permet à l’emprunteur de souscrire un contrat d’assurance auprès de l’assureur de votre choix. Le coût de l’assurance dans ce cas représente environ 0,4 % du montant emprunté. Si vous optez pour une souscription au contrat groupe de la banque, le paiement de la prime est échelonné sur la durée de remboursement du crédit. Il est enfin possible de souscrire une assurance perte d’emploi, fortement conseillée en période de crise.

Les frais de dossier devraient représenter en moyenne 1 % du montant de l’emprunt même s’ils sont différents d’un établissement à l’autre. Il arrive que la banque fixe un plafond lorsque le montant du crédit excède un seuil bien précis. Aux frais de dossier s’ajoutent les frais de garantie dont le montant dépend du type de garantie que vous êtes en mesure de présenter : une hypothèque pour un appartement neuf, un privilège lorsque la garantie porte sur un logement existant ou une caution mutuelle à solliciter auprès d’un organisme spécialisé. Bien entendu, si vous avez recours à un courtier pour trouver le financement, il faudra prévoir ses honoraires.

En plus de ces frais incontournables, il y a les dépenses d’installation, la taxe d’habitation, la taxe foncière ainsi que les charges prévues par le règlement de copropriété (provisions sur charges, abondement au fonds de roulement…).  Et pour une estimation davantage proche du réel,  n’oubliez pas que le coût d’un crédit immobilier s’évalue avec le Taux Effectif Global et non le taux d’intérêt nominal.

Quelques astuces pour réduire les frais liés au prêt immobilier sur le site express.fr

Vous disposez d’un délai de rétractation après la signature du crédit si vous regrettez votre achat et préférez vous tourner vers une location d’appartement, qui aurait un coût moindre à court terme.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu: