Acheter un appartement déjà occupé, vrai ou faux bon plan?

Acheter un appartement déjà occupé, vrai ou faux bon plan?

Envie d’investir dans un appartement, et vous avez trouvé le bien qu’il vous faut mais il n’est vendu… que déjà occupé ? Alors, bon plan ou totalement à éviter ?

Bon plan

Contre toute attente, acheter un appartement déjà occupé est plutôt avantageux. La rentabilité est instantanée, cela revient moins cher à l’achat en raison de la décote… En effet, plus le bail est loin de se terminer, plus la décote est forte. Ainsi, les prix peuvent être amputés jusqu’à 20% de leur prix initial grâce à des baux fraîchement renouvelés pour de longues durées. Mieux encore, si les locataires sont présents depuis plus de 10 ans, en situation de handicap, d’invalidité ou encore âgés de plus de 65 ans, la décote peut alors aller jusqu’à 25%.

Mais…

En revanche, quelle que soit sa durée de bail, le locataire est très difficile à déloger. Si on veut récupérer l’appartement à des fins personnelles (impliquant des raisons motivées uniquement), il faut en informer le locataire 6 mois à l’avance. Aussi, si l’on veut revendre l’appartement, le locataire est prioritaire sur la vente et dispose de 2 mois pour donner sa réponse.

… Attention!!!

Avant de se lancer dans l’aventure, il faut tout de même prendre certaines précautions, notamment l’étude du bail en cours, et plus particulièrement la clause de révision annuelle du loyer. Il est également bon et nécessaire de vérifier le versement régulier de loyer par le locataire, ainsi que l’existence d’éventuel(s) litige(s) entre le locataire et le propriétaire actuel.

Avec précaution, on se lance!!!

Maintenant, où trouver un logement occupé ? Notamment dans les annonces de particuliers, cela permettant une meilleure négociation de la décote, mais également via des agences immobilières ou des spécialistes de vente à la découpe. Si vous êtes convaincus, il ne vous reste plus qu’à trouver le bon bien, car malgré le fait que vous n’allez peut être pas habiter cet appartement, il ne faut pas perdre de vue l’idée de pouvoir le relouer après que l’actuel locataire soit parti : pour cela, certains critères sont à garder à l’esprit tel que la disposition, localisation et/ou état de l’appartement.

Voir aussi